Vive la positive attitude – Les échos

Serions-nous pétris de contradictions ? Il existe au moins deux « french paradoxes » : le premier, culinaire et cultivé par les Anglo-Saxons, énonce que nous sommes finalement en meilleure forme qu’eux malgré la bonne chère. Le second, psychologique, voit les Français heureux à titre personnel se classer pourtant parmi les peuples les plus pessimistes !

En savoir plus

Un monde virtuel

Ce lendemain d’élections régionales doit nous amener à quelques réflexions de fond.
Tous les commentaires de dimanche soir se sont faits sur des estimations et non des résultats.
Le FN est annoncé grand gagnant à 30 ou près de 30% largement devant les Républicains.
Le résultat officiel quasi impossible à trouver serait de l’ordre de 27,73 % pour le FN et de 26,65 % pour les Républicains.

On aurait pu imaginer une analyse plus mesurée, presque constater qu’ils étaient au coude à coude.
Non , l’attrait du sensationnel l’emporte. Il y a 30 ans de nombreux journalistes revendiquaient de dresser un cercle vertueux autour de Jean-Marie le Pen et de l’extrême droite. Ils n’avaient pourtant pas la légitimité de décider qui avait le droit de parole ou pas. Aujourd’hui l’excès est inverse. On amplifie sans vergogne la dynamique du FN. Madame le Pen est devenue un bon client des médias. Et il en est de même pour la grande révélation de la famille, sa nièce.

Ainsi avec un agenda thématique favorable, peurs, insécurité,migrations le raz de marée frontiste semble inéluctable.
Et cela d’autant plus , à entendre bien des témoignages ,que la démocratie consumériste, le zapping électoral produisent un nouvel ersatz, celui de l’essai. On va essayer le FN. Déçu par la droite on a essayé Hollande. Ça ne marche pas. Passons à autre chose. Mais on ne parle pas d’un rasoir jetable ! On évoque l’avenir d’une région et peut être demain d’une nation. Il n’y aura pas de remboursement…des dégâts.

Pendant ce temps le PS sauve les meubles. Il affirme son honorabilité en retirant des listes qui ont perdu pour faire barrage républicain tout en profitant des triangulaires pour conserver, grâce au FN, de rares bastions.

On saura dimanche si le second tour corrige le premier ce qui est assez probable. Mais jusqu’où ? On aurait alors confirmation que le FN, malgré d’indiscutables progrès, se heurte encore à un plafond de verre, celui de la réalité contre le monde virtuel.

Rester debout

Témoignage bouleversant sur TF1 d’un photographe, père de 2 enfants, qui a perdu sa femme dans l’un des terribles attentats du 13 novembre. Quand il parlait de la mort avec sa famille, il disait qu’il fallait emmagasiner beaucoup d’attentions, de câlins, de bonheurs, comme pour les mettre dans une valise que l’on peut ouvrir pour faire face aux épreuves quand on touche le fond et qu’il faut tout faire pour remonter.

Dans notre valise collective, il y a les valeurs que nous défendons : la Justice, l’Engagement, la Bienveillance, l’Exemplarité, la Solidarité. Face à la haine, la barbarie, le terrorisme et tous les extrémismes, la démocratie a besoin, non seulement d’être défendue, mais aussi vivifiée. C’est la somme de nos engagements individuels qui fait et fera une société plus unie et plus forte.

Le courage, c’est de rester debout, de faire face à nos obligations, rêver, sortir, faire gagner la vie contre les semeurs de mort. L’amour et l’espoir seront plus forts que la haine.

Le printemps de l’optimisme à Bruxelles

Ce mercredi 22 avril, nous lancions, au palais d’Egmont, le « printemps de l’optimisme » à Bruxelles

Ce jeudi après-midi se tiennent en effet des travaux sur le thème : « construisons une Europe de la confiance ».
L’actualité européenne est marquée par la crise ukrainienne à l’est et par une pression migratoire qui se traduit souvent par des naufrages au sud.

Mais les Européens, qui ont connu des guerres de religions, des conflits, des horreurs comme la Shoah, ont aussi développé avec le temps un projet d’avenir qui veille sur la paix, la démocratie et notre bien-être.
A moyen et long termes, la démarche européenne peut être guidée par l’optimisme.

Cette soirée était l’occasion de saluer les 10 ans de la Ligue des Optimistes du Royaume de Belgique, en présence de son fondateur Luc Simonet.

Le commissaire général du « printemps de l’optimisme », le communicant français Thierry Saussez, était également à nos côtés. Celui-ci, qui s’est occupé de communication politique pendant plus de 30 ans, a sans aucun doute l’optimisme chevillé au corps…

Source

L’optimisme au marché de Rungis

150312__-2Formidable visite , jeudi 12 mars, de 5 h à 9 h 30, des partenaires du printemps de l’optimisme dans ce fleuron français de l’art de vivre et de la gastronomie, le plus important marché de produits agro-alimentaires frais au monde.

Formidable par les équipements et services impressionnants, pavillons, transports, recyclage , sécurité etc..l’organisation millimétrée de cette véritable ville dirigée de main de maître.

150312__-4Formidable pour l’énergie, l’enthousiasme, l’optimisme de tous ces professionnels qui portent haut la réputation de la France , l’exigence de sécurité alimentaire, les productions de nos terroirs.

Formidable pour le plaisir des papilles, des yeux et de l’odorat, de la marée aux fruits et légumes, des fleurs à la viande , des fromages a la triperie.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28  Haut de page