Vive la positive attitude – Les échos

Serions-nous pétris de contradictions ? Il existe au moins deux « french paradoxes » : le premier, culinaire et cultivé par les Anglo-Saxons, énonce que nous sommes finalement en meilleure forme qu’eux malgré la bonne chère. Le second, psychologique, voit les Français heureux à titre personnel se classer pourtant parmi les peuples les plus pessimistes !

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Merci de renseigner votre nom, email et commentaire.