Billets

Le printemps de l’optimisme à Bruxelles

Ce mercredi 22 avril, nous lancions, au palais d’Egmont, le « printemps de l’optimisme » à Bruxelles

Ce jeudi après-midi se tiennent en effet des travaux sur le thème : « construisons une Europe de la confiance ».
L’actualité européenne est marquée par la crise ukrainienne à l’est et par une pression migratoire qui se traduit souvent par des naufrages au sud.

Mais les Européens, qui ont connu des guerres de religions, des conflits, des horreurs comme la Shoah, ont aussi développé avec le temps un projet d’avenir qui veille sur la paix, la démocratie et notre bien-être.
A moyen et long termes, la démarche européenne peut être guidée par l’optimisme.

Cette soirée était l’occasion de saluer les 10 ans de la Ligue des Optimistes du Royaume de Belgique, en présence de son fondateur Luc Simonet.

Le commissaire général du « printemps de l’optimisme », le communicant français Thierry Saussez, était également à nos côtés. Celui-ci, qui s’est occupé de communication politique pendant plus de 30 ans, a sans aucun doute l’optimisme chevillé au corps…

Source

L’optimisme au marché de Rungis

150312__-2Formidable visite , jeudi 12 mars, de 5 h à 9 h 30, des partenaires du printemps de l’optimisme dans ce fleuron français de l’art de vivre et de la gastronomie, le plus important marché de produits agro-alimentaires frais au monde.

Formidable par les équipements et services impressionnants, pavillons, transports, recyclage , sécurité etc..l’organisation millimétrée de cette véritable ville dirigée de main de maître.

150312__-4Formidable pour l’énergie, l’enthousiasme, l’optimisme de tous ces professionnels qui portent haut la réputation de la France , l’exigence de sécurité alimentaire, les productions de nos terroirs.

Formidable pour le plaisir des papilles, des yeux et de l’odorat, de la marée aux fruits et légumes, des fleurs à la viande , des fromages a la triperie.

2ème édition du printemps de l’optimisme samedi 21 mars, au Conseil Économique, place d’Iéna à Paris

Bonjour,

Mon actualité est très marquée, dans les semaines à venir, par l’optimisme.

Venez me retrouver samedi 21 mars, au Conseil Économique, place d’Iéna à Paris, pour la 2ème édition du printemps de l’optimisme. Grand débat le matin , à 10 h 30 ,avec Florence Servan Schreiber Philippe Gabilliet , Michel Maffesoli et votre serviteur. Toute la journée des animations formidables, la librairie optîmiste , le mur de la gratitude, la table de l’optimisme , le jardin des citations etc…entrée gratuite… Inscrivez-vous en cliquant sur ce lien.

Mon prochain livre sort pour cet événement : 50 bonnes raisons de choisir l’optimisme aux éditions Saint Simon.

Plus que jamais j’entend démontrer que l’optimisme n’est pas tant fait pour quand ça va bien ( on peut même alors avoir des états d’âme ) mais pour mobiliser , face aux difficultés et aux crises , des énergies positives . Le pessimisme ne construit rien. Individuellement il n’est pas bon pour notre santé. Collectivement il plombe la consommation, l’investissement et l’emploi.
Je vous en donnerai, en primeur, un aperçu dans quelques jours.

A très vite
Thierry Saussez

Drôle d’époque

Les grands patrons acclament le Premier Ministre. Pendant ce temps les petits patrons rament pour reconstituer leurs marges face aux charges excessives et éviter les dépôts de bilan qui explosent.

Google travaille sur la voiture sans chauffeur, les livraisons par drones, les lunettes à réalité augmentée mais aussi l’intelligence artificielle, la santé, les recherches sur le génome humain avec plus de moyens qu’un État. Et plus ou moins d’éthique ?

François Hollande prône une aide humanitaire et militaire contre les jihadistes mais pas en partenariat avec le Président syrien (qu’il voulait débarquer l’année dernière). Bachar El Assad en profitera quand même.

Moscou dément formellement la présence de troupes russes sur le sol ukrainien. Le Premier Ministre séparatiste reconnaît, lui, leur participation mais en précisant que ce sont des militaires en vacances… On ne joue pas avec les balles qu’à la plage !

On déplore gravement les effets du manque de soleil sur nos organismes qui ont besoin de vitamine D. Comme quoi il ne faut pas toujours voir le verre à moitié vide avec les risques du soleil sur notre santé.

Oui, drôle d’époque. Ne croyez pas pour autant que je deviens pessimiste . L’optimisme est d’abord fait pour affronter les difficultés. La mutation actuelle du monde présente de grands dangers et de formidables chances . Comme cela a été le cas avec la révolution industrielle ou le chemin de fer. Lucides, les yeux ouverts, plus que jamais nous avons à mobiliser les énergies positives.

Festival des entrepreneurs : Interview de Thierry Saussez sur le Printemps de l’Optimisme


Thierry est un optimisme convaincu. Rien ne peut l’arrêter, et c’est toujours un plaisir de partager sa bonne humeur à chaque rencontre.

C’est avant ses 30 ans qu’il fonde Image et Stratégie, une agence de conseil en communication.

Outre les marques comme JAEGER LECOULTRE qu’il conseille à ses débuts, c’est dans la communication politique que Thierry excelle.

Conseiller de Nicolas SARKOZY, c’est tout naturellement qu’il sera en 2007 nommé directeur des services d’information du gouvernement.

Aujourd’hui Thierry lance le mouvement national de l’optimisme qui sera accompagné d’une manifestation d’envergure « Le printemps de l’optimisme ».

Drôle de Mic Mac

François hollande vient d’annoncer, dans le cadre de la prochaine réforme de la justice, la fin des peines planchers qui donnaient la possibilité d’aggraver les sanctions en cas de récidive.

Il explique qu’elles n’étaient pas efficaces pour lutter contre la récidive qui, selon lui,  » aurait triplée  » de 2004 a 2011( suivez son regard et l’obsession de son prédécesseur ). Comme il n’y a pas de statistiques fiables en la matière la créativité est libre !

Il paraît, selon un magistrat qui a du inspirer le pouvoir, que la stratégie de dissuasion ne concerne que les délinquants rationnels. Va t’on libérer plutôt les irrationnels? Sont ils moins dangereux?
On va donc être plus soucieux du sort des récidivistes . Et aussi, a l’autre bout de la chaîne, avec les délinquants passibles d’une peine d’emprisonnement de moins de 5 ans. On invente, pour eux,  » la contrainte pénale », terme qui a été jugé plus sévère que  » la peine de probation » qui était l’expression utilisée par Me Taubira. Elle gagne sur le fond mais pas dans les mots.

En fait cela existait déjà via le sursis avec mise a l’épreuve qui continuera a s’appliquer. De plus, ce qui est très contraignant avec cette nouvelle contrainte c’est qu’il faudra des années pour réunir les moyens de financer le personnel nécessaire au suivi des dossiers.

En attendant les victimes sont révoltées, les policiers furieux, les délinquants heureux de tant de sollicitude.

Alors, me direz vous, pourquoi tout ce Mic Mac?

Mais pour tenir une promesse électorale de François hollande et ne pas voir partir Me Taubira qui menaçait, une fois de plus, de démissionner du gouvernement si elle était désavouée.

A quoi tient, aujourd’hui ,une politique pénale ….

1 2 3 4 5 15  Scroll to top