Pourquoi le Printemps de l’optimisme ?

Nous savons aujourd’hui que le développement, la prospérité, la croissance ne dépendent pas seulement de facteurs matériels mais aussi psychologiques. Il en va d’un peuple comme d’une personne.

Le climat de défiance, la morosité ambiante, le pessimisme accentuent les effets de la crise et réduisent la consommation, l’investissement, la production, la création d’emplois.

Il existe dans la société française une attente de contrechamp, de rééquilibrage non pour nier les difficultés mais pour faire face et ne pas voir seulement les trains qui n’arrivent pas à l’heure.

Chacun doit prendre sa part d’une action collective visant à créer et à développer ensuite la confiance et la positive attitude, une véritable cause d’intérêt général.

C’est pourquoi j’ai publié, en 2011, “Manifeste pour l’optimisme” (Plon) et, en 2012, “Les 101 mots de l’optimisme” (Archibooks), organisé, en mars 2012, en partenariat avec aufeminin.com, Skyrock, la Ligue des Optimistes et NewZitiv, les premières Rencontres Optimistes et que j’anime aussi sur la toile une communauté de 10 000 ambassadeurs, amis ou abonnés.

Je vous propose aujourd’hui ce forum, le premier du genre, avec ses 2 dimensions : la réflexion, le débat avec de nombreux décideurs, et un espace d’exposition et d’animations ludiques destinées au grand public !

Thierry Saussez,
Commissaire général du Forum de l’optimisme

En savoir plus sur le Printemps de l’Optimisme

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Merci de renseigner votre nom, email et commentaire.