OPTIMISME : c’est vous qui le dites #2

« Si nous pouvions arriver à retourner cette tendance viscérale au pessimisme de notre cher et vieux pays ! Comment votre discours, très exact dans les termes et les idées, peut-il atteindre surtout les jeunes ? ». D.R

« Enfin, ce qu’il fallait dire et écrire pour mettre les choses de ce monde dans leur perspective réelle. C’est exactement ce qu’il fallait pour faire avancer notre société, analyser et décoder la réalité de nos comportements, être capables de le retranscrire et le communiquer ». A de S.

« Les choses simples à vive, voilà tout simplement l’optimisme. J’aimerais vivement avoir une émission de télévision sur les personnes qui ont réussi leur vie et non pas dans la vie ». YM

Vous pouvez compter sur moi pour continuer à communiquer et mettre, comme vous le dites, les choses dans leur perspective réelle. Bonne idée, le positionnement d’une émission à la télévision sur les personnes qui ont réussi leur vie.
Oui, il faut parler aux jeunes. J’ai engagé cette semaine une grande campagne sur Skyrock. Je vous tiendrai au courant.
A suivre, de nouveaux témoignages…

Le blog sur la plateforme Skyrock à destination de la jeune génération : http://optimisezvous.skyrock.com/

 

3 Responses to OPTIMISME : c’est vous qui le dites #2
  1. ceun

    Vive la propagande pro-sarkozy !!
    Comment peut on publier un tel ouvrage à la gloire de notre sauveur quand on voit tout ce qu’il détruit dans notre pays ???? quel culot !

  2. Thierry Saussez

    J’ai retrouvé dans vos propos les critiques habituelles de ceux qui n’ont pas lu mon livre. La quasi-totalité de l’ouvrage est, en effet, consacrée a résoudre cette énigme française : pourquoi les français sont-ils, dans leur immense majorité, heureux dans leur vie personnelle alors que nous sommes collectivement le peuple le plus pessimiste du monde.
    Je retrouve aussi dans votre message ce penchant pour la recherche de boucs-émissaires. Il faut toujours que ce soit la faute a quelqu’un, le voisin, l’automobiliste, l’Etat, l’Europe, la mondialisation, le Président de la République etc…Essayons donc de libérer des émotions moins négatives, des énergies plus positives. Croyez moi. C’est une hygiène de vie.
    Thierry Saussez

  3. Corrio

    Vous avez raison, Monsieur Saussez : je vous ai entendu dire ce matin sur France-Inter que s’indigner ne servait à rien si on n’agissait pas. Croyez moi, pendant les mois qui viennent je vais m’activer un maximum pour que ne survienne pas la catastrophe que serait pour la France et les français un second mandat de Nicolas Sarkozy. C’est vrai ça, j’avais tendance à m’indigner contre la régression sociale et le matraquage anti-immigrés que nous avons vécus depuis 2007, mais je n’agissais pas trop. Comme vous, je suis optimiste : je crois que la réélection de Sarkozy est impossible; les français devraient avoir compris que le saccage des services publics n’est pas la solution à leurs problèmes. Oui, la France était un pays dans lequel les gens étaient, dans leur immense majorité, heureux dans leur vie personnelle. Malheureusement, cela est de moins en moins vrai, surtout depuis 2007.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Merci de renseigner votre nom, email et commentaire.