Humour

Peut-on rire de tout ?

C’est probable mais plutôt seul ou en privé, comme autour d’une blague pas vraiment racontable.

Peut-on faire rire de tout ? Je ne crois pas. La dimension publique devient alors choquante voire insupportable.

J’adore Canteloup mais lorsqu’il évoque la noyade du petit Grégory ou fait une parodie de Jean Ferrat chantant sur le thème du cancer colorectal, cela ne me fait pas rire.

Il en est de même quand Stéphane Guillon, au-delà de la critique malicieuse, s’en prend à la personne et au physique d’Eric Besson : « des yeux de fouine, un menton fuyant, un vrai profil à la Iago. Idéal pour trahir ».

Stéphane Guillon a-t-il conscience qu’il s’agit là d’un véritable délit de facies que, par ailleurs, il condamne certainement.

 Haut de page