france.fr

france.fr : Juste une mise au point

france.fr est de retour et j’en suis vraiment heureux.
Comme tout responsable digne de ce nom j’assume la défaillance de départ. Mais de grâce laissons la France à l’écart des polémiques. La nécessité d’un site monde ne se joue pas à quelques semaines près (les 300.000 visiteurs uniques de la première semaine  en sont la preuve, ce qui nous place d’emblée sans le peloton de tête des sites monde) et son ambition est encore plus grande. Puisse la critique devenir maintenant positive pour améliorer ce site et l’attractivité de notre pays.

Juste un mot sur cette curieuse information selon laquelle, à la suite de cet incident, le Service d’Information du Gouvernement serait  dissous et moi évincé vers le Conseil Economique et Social. Si il  fallait changer sa structure à la première difficulté venue, il n’y  aurait plus d’Etat. Je crois, au contraire, que les nécessités de la rationalisation et de la mutualisation des moyens vont contribuer à continuer de renforcer l’échelon interministériel.
Pour ce qui me concerne, je n’ai rien demandé en arrivant. Je ne suis pas venu faire carrière, elle est déjà faite. Ma mission est  donc  nécessairement temporaire et peut s’interrompre chaque mercredi (à l’occasion du conseil des ministres, pas de la sortie du canard enchainé ou des hebdos). Je ne demanderai rien en partant, aucun poste public. Seulement heureux d’avoir servi l’État, pris beaucoup d’initiatives, donc de risques et connu inévitablement des revers.

 Haut de page