L’onde positive de février 2024

LES PERSONNES

Élisa Jolivet a créé en mars 2023, avec Léa Guezais, une plate-forme, Hapaulo. Élisa, à 25 ans, fut obligée de prendre soin de son frère trisomique quand ses parents, épuisés, avaient besoin de répit. De même, Léa Guezais veille sur sa soeur qui souffre d’une anomalie cardiopulmonaire très invalidante. Alors leur idée coula de source : Hapaulo devient la première plate-forme de garde pour enfants et jeunes adultes en situation de handicap. C’est un énorme problème dans notre système de santé aujourd’hui, incapable de faire face à la demande des accompagnants. Or grâce à cette plateforme, parents, accompagnants, sont mis en relation avec des professionnels et des étudiants pour trouver une réponse instantanée et adaptée à leurs besoins. Une superbe idée.

NOUS AVONS UN NOUVEAU GOUVERNEMENT…

En bon producteur d’énergie positive, gardons-nous de critiquer avant la mise au travail de cette nouvelle équipe réunie autour du non moins nouveau Premier ministre, Gabriel Attal. Lequel bénéficie d’un excellent accueil. Tant mieux, on ne peut passer sa vie à déplorer de voir revenir toujours les mêmes têtes et exiger des ministres qu’ils et elles affichent 50 ans d’expérience. Je ne connais pas très bien Gabriel Attal, mais j’ai eu l’occasion de m’entretenir avec lui lors d’une manifestation du Printemps de l’Optimisme. C’est un homme absolument charmant, mais qu’on ne s’y trompe pas, il a du caractère. Ceux qui doutent qu’il ne sera pas le « patron » se préparent à des lendemains qui déchantent. Tant mieux, il faut montrer à son poste que l’on possède la virtus au sens antique d’énergie à revendre. Le premier devoir du chef : libérer de l’énergie. Le second, l’exemplarité. La marque globale de ce gouvernement, c’est la professionnalisation. Les ministères prennent l’allure de grands pôles, à la responsabilité étendue, dirigés par des professionnels au rang desquels je range Rachida Dati,
par exemple. À l’image d’une entreprise, ils procèdent par diagnostic, stratégie, moyens et recherche de résultats. Espérons que ces ministres éviteront les enlisements administratifs qui plombent souvent les décisions prises par des délais beaucoup trop longs. Emmanuel Macron marque sur ce point une impatience. Il a raison.

J’AI LU…

Les 3 minutes 25 de bonheur prodiguées par François Morel, chez Denoël. François Morel, c’est un sujet intéressant pour les optimistes qui pensent que l’on possède toujours plusieurs cordes à son arc. Lui est chanteur, acteur, humoriste, essayiste et chroniqueur sur France Inter, il vient de regrouper bon nombre de ses chroniques dans ce recueil. Ça va de la poésie des bancs publics à une sorte de plaidoyer enflammé pour les personnes âgées, de la découverte d’une nouvelle planète aux valeurs fondamentales du quotidien et de la vie. Sa façon d’écrire décalée, très plaisante, nous offre un petit livre qui complète agréablement ceux qui se consacrent à l’optimisme.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Please enter your name, email and a comment.