Le consensus sur la réforme

Chacun, à son niveau, tire les conclusions du résultat des élections régionales.

La principale touche à l’abstention et notamment la plus significative, celle d’un grand nombre d’électeurs de droite.

C’est un signal fort. La crise y est pour beaucoup, elle diffère les résultats des changements profonds engagés, augmente les difficultés rencontrées par de nombreux Français dans nos villes comme dans nos campagnes, engendre l’inquiétude y compris du déclassement qui touche les classes moyennes et bien au delà.

Constatons néanmoins qu’il ne s’agit pas d’un vote contre les réformes. Une grande majorité de nos concitoyens souhaite au contraire qu’elles soient poursuivies ou accélérées.

Cela signifie deux choses :

1- Nous vivons une véritable révolution culturelle. Le concept de la réforme est entré dans notre vocabulaire quotidien. C’est un mot que l’on chuchotait hier, parfois presque un gros mot. Cette réforme qui était rare parce que toujours périlleuse est aujourd’hui considérée comme nécessaire. Bien des pays peuvent nous envier cette situation. Barack Obama aura mis un an et toute son énergie pour faire une seule réforme (qui, soit dit en passant, n’arrive pas au niveau de la sécurité sociale française, ce qui en dit long sur notre modèle social).

2- on voit bien ainsi que le contrat fondateur de l’élection présidentielle de 2007 n’est pas rompu. La France a décidé alors qu’il fallait changer, bouger, réformer.

Sur l’essentiel, malgré la crise, les impatiences, les mécontentements, cette constance d’un peuple est gage d’avenir.

4 Responses to Le consensus sur la réforme
  1. Cyril75017

    Ah, je comprends, ça venait de vous ces fameux « éléments de langage » digne des grandes heures de Moscou.

    Mais quel est ce charabia vide de sens ? Et où avez-vous vu, dans le résultat des élections, que les Français désiraient les réformes (pas plus qu’ils les rejettent d’ailleurs ou alors ils réclament des réformes plus protectrices) ? Merci de nous le démontrer, je serai curieux de voir…

    Tout cela n’est juste que proclamation et incantation…

  2. Michelle PREVOT

    « L’adversité contient toujours en elle des Semences de Grandeur » … et ne peut rien excuser… au contraire…
    Tout est question de Vision, de BrainStorming … et d’Humilité…
    Chacune*Chacun à son niveau peut agir pour et par lui-même en son âme et Conscience.
    Il existe des opportunités et de nouveaux marchés comme jamais auparavant, dont ce marché de plus de 200 milliards d’Euros qui sont là à portée de clicks … mais cela demande aussi de l’humilité d’accepter de se rendre compte que « l’on ne sait pas forcément tout » …
    Maillon Fort ou*et maillon faible … nous ne sommes qu’un maillon à nous d’en polir l’adjectif qui l’accompagne par son intuition et son discernement…

    Michelle PREVOT

  3. megapexy

    Pas tout compris aux commentaires. Cyril, si on continu pas à se bouger, on est mort. Ma retraite, c’est pour 2055 si je taffe jusqu a 65 ans. autant que ce soit dans un pays qui est pris des risques.

  4. Thierry Saussez

    Me voici affublé à la fois d’un langage digne des grandes heures de Moscou et vide de sens. Et tout cela parce que je constate que la réforme fait partie dorénavant de notre quotidien. Il suffit pourtant d’entendre les conversations des Français, d’écouter les analystes de tous bords, de prendre connaissance des sondages d’opinion, y compris ceux publiés au lendemain du second tour des élections régionales. Je note d’ailleurs avec intérêt que Cyril reconnaît quand même que les Français ne rejettent pas les réformes ou alors en réclament de plus protectrices, ce qui est une façon, tout en la contestant, d’approuver mon analyse.
    Oui, Michèle, l’adversité doit conduire au rebond, être stimulante. Il n’y a pas de vraie vie linéaire ni pour une personne ni pour un pays.
    Megapexy a raison. Pour les retraites qu’il va falloir garantir, voici encore une réforme de plus à engager et qui, elle aussi, paraît indispensable à une grande majorité de Français (ceci dit, sans aucune proclamation ou incantation).

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Merci de renseigner votre nom, email et commentaire.