france.fr : Juste une mise au point

france.fr est de retour et j’en suis vraiment heureux.
Comme tout responsable digne de ce nom j’assume la défaillance de départ. Mais de grâce laissons la France à l’écart des polémiques. La nécessité d’un site monde ne se joue pas à quelques semaines près (les 300.000 visiteurs uniques de la première semaine  en sont la preuve, ce qui nous place d’emblée sans le peloton de tête des sites monde) et son ambition est encore plus grande. Puisse la critique devenir maintenant positive pour améliorer ce site et l’attractivité de notre pays.

Juste un mot sur cette curieuse information selon laquelle, à la suite de cet incident, le Service d’Information du Gouvernement serait  dissous et moi évincé vers le Conseil Economique et Social. Si il  fallait changer sa structure à la première difficulté venue, il n’y  aurait plus d’Etat. Je crois, au contraire, que les nécessités de la rationalisation et de la mutualisation des moyens vont contribuer à continuer de renforcer l’échelon interministériel.
Pour ce qui me concerne, je n’ai rien demandé en arrivant. Je ne suis pas venu faire carrière, elle est déjà faite. Ma mission est  donc  nécessairement temporaire et peut s’interrompre chaque mercredi (à l’occasion du conseil des ministres, pas de la sortie du canard enchainé ou des hebdos). Je ne demanderai rien en partant, aucun poste public. Seulement heureux d’avoir servi l’État, pris beaucoup d’initiatives, donc de risques et connu inévitablement des revers.

3 Responses to france.fr : Juste une mise au point
  1. Chantal

    Bonjour Monsieur Saussez,

    Je pense que parmi ces 300 000 visiteurs, il y avait surtout énormément de curieux, dont j’ai fait partie, simplement afin de voir où partait l’argent de nos impôts alors qu’il y a tant de misères et de souffrances en France et ailleurs.

    La France était connue sans France.fr mais elle est en passe de devenir une parfaite inconnue pour bon nombre de français, qui ne s’y retrouvent plus.

    Je suis française, j’ai toujours aimé la France et je n’ai jamais cherché à m’en éloigner. Ce n’est plus le cas !!

  2. kirikou

    pourquoi n’a-t-on pas le site france.fr en bas à droite ? Plus intéressant que pandémie grippale…

  3. Thierry Saussez

    Merci de votre témoignage. L’attractivité de la France dans tous les domaines, notamment pour attirer des investissements internationaux créateurs d’activités et d’emplois et aider à conquérir de nouveaux marchés, nécessite des actions de promotion et un portail-monde. C’est bien pourquoi tous les grands pays l’ont fait. C’est bien par le développement des échanges et de l’économie qu’il est possible de financer la solidarité et un modèle social que beaucoup nous envient malgré toutes les difficultés dont nous avons conscience. Ne désespérez pas de la France et peut-être même dites-vous que ce type d’initiative est justement fait pour que notre pays soit plus présent sur la toile mondiale, là où se joue aussi, dans la compétition internationale, une partie de notre rayonnement et de notre avenir. Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Merci de renseigner votre nom, email et commentaire.