Drôle de coup médiatique

On a beaucoup parlé de l’organisation par Vincent Peillon de son coup d’éclat pour justifier son absence spectaculaire de l’émission « À vous de juger » du 14 janvier 2010.

Tout leader politique est libre ou pas de participer à une émission. Chacun jugera de la méthode qui consiste à préparer assez scrupuleusement avec les journalistes sa participation à une émission pour ne pas s’y rendre.

Ce qui me semble le plus préoccupant au fond, c’est la demande de sanction contre les responsables de « À vous de juger » et notamment Arlette Chabot. C’est un peu comme si l’on aidait tranquillement quelqu’un à construire un échafaud sans qu’il sache que l’on va demander à la fin de lui couper la tête.

On peut après tout avoir des propos rudes entre journalistes et politiques mais à découvert, en face à face, dans le respect de l’autre.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Merci de renseigner votre nom, email et commentaire.