CROISSANCE

Alain Peyreffite l’avait écrit d’une façon visionnaire dans son livre La Société de Confiance : la croissance, le développement, la prospérité d’un peuple ne dépendent pas uniquement de critères matériels, climat, ressources naturelles, matières premières, etc.

De même, notre développement personnel n’est pas uniquement fonction de connaissances, de savoir, de culture. Pour une personne comme pour un peuple, progresser est également affaire de psychologie, de mental, de confiance, et donc d’optimisme.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié. Merci de renseigner votre nom, email et commentaire.